Comment et pourquoi liquider votre entreprise ?

liquider votre entreprise
Votez pour cet article

Faire radier son ex-boîte du registre du commerce et fermer son entreprise n’est pas du tout un moment facile pour un entrepreneur et revient cher. Mais il faut en passer par là et il est préférable de faire place nette et d’être au clair avec les établissements concernés. Si vous songez à fermer votre entreprise, il vous faudra entreprendre quelques démarches afin de n’oublier aucun établissement.

Pourquoi liquider?

La décision de clôture d’une entreprise est toujours motivée par des raisons financières, professionnelles ou personnelles. Parfois, cette décision s’avère la dernière solution pour éviter un risque pénal. Pensez à fermer votre société dans les situations suivantes :

  • Le délai pour lequel elle a été constituée, est expiré;
  • L’entreprise cesse ses activités;
  • Vous effectuez la dissolution et la liquidation d’une société ou d’une société de personnes;
  • Votre chiffre d’affaires ne décolle pas;
  • Vous déclarez faillite;

Démarches de la clôture de votre entreprise :

Bon à savoir, en premier lieu, que la procédure de dissolution-liquidation n’est pas facile et elle est un peu complexe et nécessite beaucoup de rigueur et de précision, on vous conseille de faire appel à l’aide d’un comptable afin de n’oublier aucun établissement et de ne pas traîner des dettes.  De plus, la procédure à suivre pour fermer votre société (SARL, SAS, SCI) est la même. Il faut dissoudre puis liquider votre société. Si vous voulez fermer une SAS, une SASU, une SARL ou une EURL, il vous faut 2.500 € au minimum pour enregistrer la procédure.

L’administration fiscale :

Après être convenus de dissoudre la société, il est nécessaire de faire enregistrer le procès-verbal actant votre décision auprès du service des impôts correspondant au siège social de la société.

Le coût de cet enregistrement est à l’ordre de 375 € pour les sociétés dont le capital est inférieur à 225 000 € et 500 € pour celles ayant un capital social supérieur à 225 000 €.

Annonces légales :

Vous n’aurez plus besoin de votre numéro d’entreprise après sa fermeture, alors il vous faut remplir certains formulaires afin de fermer  un ou plusieurs de vos numéros d’impôt. Ainsi, il y a deux annonces légales à publier. La première, après avoir dissoudre la société. Alors que la seconde après avoir approuvé le dernier bilan comptable et s’être prononcé pour la liquidation. Le paiement de deux annonces est en ligne et il faut compter 200 € pour chacune.

Régler les taxes :

De plus, durant sa durée de vie, votre entreprise a payé des taxes auprès de l’État et dès que vous décidez de la fermer, vous devez donc cesser de les régler maintenant.